La douce vie des Animaux.

Debats, actions, passions, venez parler des animaux sans retenue!
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 certaines especes d'ecureuils

Aller en bas 
AuteurMessage
ptite canaille
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2733
Age : 41
Localisation : 18
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: certaines especes d'ecureuils   Jeu 27 Mar - 14:31

Les différentes espèces d’écureuil

Apparus il y a plusieurs millions d’années, l’écureuil est aujourd’hui présent un peu partout dans le monde, à l’exception de l’Australie et de l’Antarctique.
Tous les membres de la famille des écureuils, les sciuridés, n’habitent pas dans les arbres. On compte des écureuils terrestres aussi différents que les marmottes, les chiens de prairie ou les sousliks.
Cependant, les écureuils arboricoles demeurent les plus importants en nombre.

La famille des sciuridés compte 270 espèces réparties en deux sous-familles :

* Les sciurinés : écureuils terrestres et arboricoles
* Les pétauristinés : écureuils dit « volants »
Sciurus vulgaris, l’écureuil roux, est le plus observable en Europe et en Asie. Le terme de Sciurus est composé de deux mots grecs :

* « skia » qui signifie ombre
* « oura » qui signifie queue

Sciourous en grec signifie « qui se met à l’abri de sa queue ». Ce nom décrit très bien l’écureuil qui redresse sa queue au dessus de sa tête, tout le poil hérissé, quand il est en alerte.
L’écureuil gris, Scirus carolinensis, qui est originaire d’Amérique est un très proche parent de l’écureuil roux. C’est en fait son frère ennemi. En effet, ces deux espèces ne peuvent pas cohabiter.

Quand l’écureuil gris a été importé en Angleterre à la fin du 19e siècle, il a fait disparaître l’écureuil roux dans de nombreuses régions.

Cri écureuil gris

Les écureuils volants se différencient des autres sur deux points :

* Ils sont nocturnes
* Ils possèdent une membrane alaire leur permettant de planer
L’écureuil : un animal de légende

L’écureuil occupait une place particulièrement importante dans les mythes et les religions indiennes et germaniques.
Dans la légende allemande, le dieu Donar considérait l’écureuil roux comme un animal sacré du fait de sa couleur flamboyante.
Les Germains et les Anglo-Saxons le sacrifiaient jadis à l’occasion des solstices d’été et d’hiver.

Cri écureuil roux

Lors de fouilles effectuées en Hongrie, on a trouvé des squelettes d’écureuils aux côtés d’ossements d’enfants. Ces compagnons de jeux les accompagnaient probablement pour leur dernier voyage.

En ancien français, le mot « fouquet » désignait un écureuil. Cet animal figure d’ailleurs sur les armes de Nicolas Fouquet, surintendant des Finances sous Louis XIV.
L’écureuil roux

L’écureuil roux peut présenter différents coloris : noir, roux, gris et blanc. En effet, sa fourrure change de couleur selon la saison ou la région.
Il mue deux fois par an. Au printemps et à l’automne, sa fourrure devient plus sombre alors qu’elle est plus rousse en été.
Il est à souligner que la queue et les oreilles n’ont qu’une mue unique.
Ces yeux possèdent une profondeur de vision très large qui lui permet d’estimer avec précision les distances.
L’écureuil est l’un des rares mammifères à posséder une bonne perception des couleurs.

L’écureuil roux possède des griffes acérées qui lui permettent de s’agripper à l’écorce. L’articulation tibio-tarsienne est si flexible que l’animal peut retourner son pied vers l’arrière.

Ses pattes antérieures se terminent par des mains à quatre doigts, habiles dans la manipulation des objets.

Comme chez tous les rongeurs, les incisives sont à croissance continue et s’aiguisent entre elles par frottement.

L’écureuil roux possède un odorat très développé grâce à ses longues vibrisses qui décuplent également son sens tactile.
Ce goût développé lui permet de détecter les saveurs et de choisir sa nourriture.
Les vibrisses sont situées sur la tête, autour des yeux, sous le menton, sur le bout du museau et tout le long du corps. Ces poils, des sortes d’antennes, jouent un rôle essentiel dans le sens du toucher et l’équilibre en général.

L’écureuil roux pèse au maximum 350 grammes. Il se nourrit de cônes de pins, de graines, de noix, de champignons, de tiges et d’œufs à l’occasion.
Son alimentation ne recèle pas suffisamment d’humidité. Il a donc besoin de boire fréquemment
Il peut vivre plus de 10 ans en captivité.

En forêt, il n’est pas conseillé de caresser les écureuils. En effet, ils peuvent contracter de nombreuses maladies transmissibles à l’homme, notamment la tularémie et la peste.

La queue de l’écureuil

Sa queue (17 à 18 cm) dont la longueur est presque égale à celle de son corps sert de contrepoids pour maintenir l’équilibre lorsqu’il saute.
Elle lui sert également de parasol ou de cache-nez en cas de mauvaises conditions climatiques.

Sa queue lui sert de régulateur thermique. Elle lui tient chaud pour dormir et se transforme en couverture douillette dans laquelle il s’enroule.
C’est un véritable radiateur quand il gèle.
C’est l’écureuil géant de l’Inde qui possède la queue la plus longue et la plus touffue. Il est capable de faire des bonds de plus de 6 m.

D’autres espèces d’écureuils

L’écureuil-renard vit dans les grandes plaines de l’est américain. Il fait l’objet d’une chasse intensive. Certaines sous-espèces sont au bord de l’extinction.

L’écureuil gris est deux fois plus gros que l’écureuil roux. Il est très courant en Amérique du Nord. Il s'apprivoise beaucoup mieux que l'écureuil roux.

L’écureuil de l’Hudson vit au Canada et en Alaska. Il ressemble beaucoup à l’écureuil roux. Cependant, contrairement à son cousin, il nage très bien.
L’écureuil bicolore du Costa Rica fait des ravages dans les plantations de cacao. Il est facile à apprivoiser mais peut aussi mordre.
L’alimentation de l’écureuil roux

C’est un solitaire qui vit dans les arbres. Il commence sa journée par une grande toilette. On peut alors le voir se gratter le ventre avec ses griffes et peigner sa queue en « pétard ».

Tête en bas, il descend rapidement de son arbre pour aller boire tout en surveillant les environs.
Toute la journée, il est à la recherche de nourriture.

C’est en automne, qu’il commence à faire ses réserves. Il enfouit ses provisions dans différents endroits.

Malgré sa taille, l’écureuil est un gros mangeur. Il peut consommer plus de 100 cônes de pin par jour.
On estime la consommation annuelle d’un écureuil à deux millions de graines.

Il est passé maître dans l’art de décortiquer et croquer les graines les plus dures. Il cale la noix avec ses mains et ses incisives supérieures. Il perce un trou dans la coque avec ses incisives puis s’en sert comme de leviers pour casser net la coquille en deux.
Du point de vue alimentaire, l’écureuil roux est un opportuniste. Il peut manger les champignons les plus vénéneux comme l’amanite phalloïde, mortelle pour l’homme. En cas de besoin, il s’attaque aux escargots, aux oisillons et aux reptiles.

L’écureuil roux n’hiberne pas en hiver mais son activité est ralentie. Un hiver rigoureux peut s’avérer meurtrier pour lui.
On a déjà observé des migrations massives d’écureuils roux en Sibérie quand l’hiver était trop froid.
La vie sociale de l’écureuil roux

Bien qu’il soit solitaire, il est sociable et communique avec ses congénères. Chaque écureuil occupe un domaine vital de 5 à 7 hectares.
Cependant les différents territoires se chevauchent. Il est rare qu’ils se battent pour faire respecter leurs frontières.

L’écureuil roux utilise un langage assez élaboré. C’est un langage de signes, avec des mimiques, des attitudes et des mouvements de queue.
Il possède également un langage sonore très étendu. Il glousse, caquette, glapit, grogne ou râle.

Par exemple, des glapissements saccadés indiquent la présence d’un prédateur terrestre. Par contre, un seul glapissement signifie « Attention, oiseau de proie en vue ! ».

La reproduction de l’écureuil roux

La saison des amours démarre au mois de décembre. Ils se rassemblent alors dans les arbres et l’on assiste à des courses poursuites effrénées.
Une même femelle est souvent poursuivie par plusieurs mâles. Elle n’est féconde qu’une journée par cycle et s’accouple avec plusieurs mâles durant ce court laps de temps.

Il n’y a pas de vie de couple. Chacun repart de son côté après l’accouplement. La femelle prépare rapidement un nid qu’elle tapisse avec de la mousse, des plumes et des poils.
La gestation dure 38 jours environ.
Pendant cette période, la femelle est intolérante et ne tolère personne près de son nid.

La portée varie de deux à huit petits. Ils naissent sourds, aveugles et sans poils. Pendant trois semaines, ils sont totalement à la charge de leur mère.
Elle les allaite pendant plus de 8 semaines.

En cas de danger, la femelle saisit entre ses dents un petit par la peau du ventre et les transporte à tour de rôle vers un abri plus sûr.

Vers l’âge de 6 semaines, les jeunes font leur première expédition en forêt. L’émancipation est tardive et la famille peut rester unie pendant 6 mois.
A leur indépendance, chaque jeune se met en quête d’un domaine.

La première portée d’une femelle arrive en mars ou avril. Certaines femelles peuvent avoir une deuxième portée dans le courant de l’été.
Quoi qu’il en soit, un quart seulement des jeunes atteint l’âge d’un an.

L’écureuil en danger

L’écureuil roux se fait de plus en plus rare. Il est protégé en France où il est interdit de le chasser.

A terre, l’écureuil ne dispose d’aucun moyen de défense. Ses principaux prédateurs sont les canidés en général.
Dans les airs, ce sont les rapaces comme le hibou et l’autour.

Dans les arbres, le danger provient de la martre.

Cependant, c’est la destruction de son habitat par l’homme qui met en danger l’écureuil roux et toutes les autres espèces.
La pollution et l’abus de pesticides font de véritables ravages.

La chasse est un autre facteur de raréfaction des espèces. Aux Etats-Unis, la chasse dite « sportive » se pratique à large échelle. Les tableaux de casse annuels dépassent dans certains Etats, le million d’écureuils abattus.

On chasse également l’écureuil pour sa chair et sa fourrure. C’est notamment le cas en Russie.

En Amérique du Nord, le commerce de chikaree canadien représente un marché évalué à plus d’un million de dollars.
L’écureuil gris fait également l’objet d’un négoce. Les poils de leur queue servent à fabriquer des pinceaux d’artiste.

V.B (18.12.2005)

Classification de l’écureuil

Classe : Mammifères
Ordre : Rongeurs
Sous-ordre : Sciuromorphes
Famille : Sciuridés
Sous-famille des sciurinés qui rassemblent les écureuils terrestres ou arboricoles
Sous-famille des pétauristinés qui rassemblent les écureuils volants

sources:

http://dinosoria.com/ecureuil.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lechaletdesrongeurs.free.fr/
 
certaines especes d'ecureuils
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La douce vie des Animaux. :: Rongeurs et lagomorphes :: Ecureuils-
Sauter vers: